Jeudi 20 Juin 2013

F. Lamy veut combattre les discriminations qui affectent les CV provenant des "quartiers"

Fouad, jeune lauréat des "Passeports d’avenir" d’une année précédente, devenu depuis "ambassadeur" de cette association à Clichy-sous-Bois a présenté son projet personnel, lors de la réunion annuelle qui s’est tenue, ce mardi 18 juin au MK2 Bibliothèque de Paris. Avec d’autres participants, de grandes entreprises (dont Accenture, Orange, SFR ou encore Airbus), des tuteurs volontaires, des formateurs et des étudiants, il s'est interrogé sur ce que les entreprises et l'Ecole pouvaient faire ensemble pour l’Egalité des chances. Il a proposé l'objectif de son association, "intervenir auprès de jeunes collégiens en soutien scolaire, mais surtout pour leur faire comprendre qu’ils peuvent entrer en prépas". Ces propos ont été repris et déclinés sous le thème "devenir révélateurs de talents".

"Passeport Avenir "regroupe dix-sept grandes entreprises pour faire de l'accompagnement "sur mesure" avec 801 tuteurs volontaires pour 4 260 élèves bénéficiaires, dont 69 % de boursiers : 89 % accèdent aux filières de l’enseignement supérieur, alors que les taux sont habituellement de 65 à 82%. L'association bénéficie d’un partenariat avec plusieurs ministères dont l’Education nationale et la Ville.

"La force de vos entreprises peut faire bouger des montagnes." Le ministre délégué à la Ville, François Lamy qui signera jeudi une charte "Entreprises Quartiers défavorisés", veut "faire tomber les barrières" et donner "à chaque établissement scolaire les justes moyens". Il a demandé aux jeunes de ne pas céder au découragement "de ne même pas obtenir un entretien d’embauche", et de s’associer à "une lutte contre la discrimination à l’adresse". Il lancera pour ce faire, le premier juillet prochain, des "emplois francs" pour l’envoi du CV sur dix sites.