Faire tomber les barrières entre l'école et son environnement

La loi sur la refondation de l'école propose la création d'un parcours artistique et culturel obligatoire pour chaque élève. Pour Philippe Joutard, ancien recteur d'académies, une telle entreprise n'aura de chances de réussite que si sont bien articulés temps scolaire et temps extrascolaire, école et monde extérieur, collectivités territoriales, institutions culturelles et associations périscolaires.

Un des défauts de l'enseignement français est la primauté absolue accordée à l'intelligence verbo-conceptuelle, au détriment d'autres formes comme l'intelligence sensible, que cherche à développer l'éducation artistique. L'Éducation nationale en a conscience. Elle s'est efforcée depuis plus d'un demi-siècle de la promouvoir, avec un succès inégal tant les résistances sont fortes.

L'éducation artistique et culturelle – a-t-on besoin de le rappeler? – ne relève pas d'une approche cognitive. L'école n'est pas enfermée dans la seule transmission des savoirs, comme le montrent les pédagogies les plus dynamiques et les plus innovantes. Un apprentissage efficace de la langue passe aussi par la littérature et la poésie. L'histoire des arts, domaine pluridisciplinaire nouvellement introduit, ne se réduit pas à des connaissances, puisqu'elle privilégie l'approche par les œuvres. Les cours de musique et d'arts visuels sont fondés sur une pratique, même si des connaissances sont indispensables. Cela dit, le rapport direct avec le patrimoine et la création vivante sont les deux fondements indissociables d'une réelle éducation artistique, l'une n'allant pas sans l'autre.

Or l'école ne peut assurer cette relation qu'à la marge, les lieux où se découvrent l'un et l'autre lui étant extérieurs. D'où l'importance d'intermédiaires facilitant cette relation. Aujourd'hui encore, c'est le plus souvent la famille qui joue ce rôle, facteur d'inégalité maintes fois souligné. Il est indispensable de trouver des médiateurs qui s'adressent à tous. L'accès au patrimoine est le plus facile : les collectivités territoriales ont souvent en charge directement ou indirectement ce patrimoine, ne serait-ce que pour les monuments historiques ou les musées. Elles peuvent donc jouer un rôle privilégié, d'autant plus facilement que les compétences partagées les mettent en relation permanente avec l'école. Pour le primaire, l'aménagement des rythmes scolaires offre une occasion inespérée à saisir. La large diffusion des témoins du passé sur le territoire national prémunit contre les inégalités. Les nombreuses associations gravitant autour de ces lieux de mémoire peuvent aussi fournir un appui précieux.

Beaucoup plus délicat est le lien avec la création vivante, plus inégalement répartie sur le territoire national, les zones rurales étant particulièrement défavorisées. Les transports sont une première forme d'aide des communes et des départements qui peuvent aussi encourager financièrement théâtres, concerts, expositions. Les associations d'éducation populaire, fidèles à leurs origines, devraient jouer un rôle dans la mise en relation des jeunes avec les artistes et les créateurs, dans une vision très large de la création, intégrant aussi bien le design, l'artisanat d'art ou les jardins que les beaux-arts.

L'éducation artistique et culturelle est une occasion magnifique pour faire tomber les barrières entre l'école et son environnement, pour le bien de l'un et de l'autre.

Philippe Joutard

Ancien recteur d'académies, Philippe Joutard est professeur d'histoire à l'université de Provence et à l'école des hautes études en sciences sociales (Ehess).
 

Autres ressources

Dialogue n° 198 Education et politique
Animation & Éducation n° 228 Enfant lecteur, auteur, critique - Les chemins de l'écriture littéraire
Le Nouvel éducateur n° 208 Participer, coopérer, connaître
Dialogue n° 92 Face à l'évaluation
n° Interventions du GFEN
n° Interventions du GFEN
n° Graffite (arts plastiques- GFEN)
Cahiers pédagogiques n° 494 L'erreur pour apprendre
Animation & Éducation n° 228 Enfant lecteur, auteur, critique - Les chemins de l'écriture littéraire
n° Interventions du GFEN
Le Nouvel éducateur n° 205 Transformations - De la création... à l'oeuvre
Les Cahiers d'Education & Devenir n° 26 L'autorité à l'école
Les Idées en mouvement n° 198 IEM avril
Dialogue n° 198 Education et politique
Cahiers pédagogiques n° 496 Décrocheurs, décrochés
Cahiers pédagogiques n° 494 L'erreur pour apprendre
Cahiers pédagogiques n° 496 Décrocheurs, décrochés